Le Stance E+ 0 Pro est un véritable « passe partout » selon le magazine E-Bike !

mercredi 24 février 2021

Produit

Le magazine E-Bike a publié dans son numéro 23, en kiosque ces jours-ci, un test longue durée du Stance E+ 0 Pro, un e-bike très complet qui a surpris son testeur par sa polyvalence.

En ouverture d’article, le rédacteur prend le temps de bien décrire le vélo dont il va nous entretenir. Il évoque les équipements, passant en revue les suspension RockShox, la transmission Shimano inaltérable et la motorisation Giant SyncDrive Pro et ses modes d’assistance dont le Smart Assist. Il nous explique ensuite qu’il a testé le modèle Stance E+ 0 Pro 2020, équipé d’une batterie EnergyPak Smart 500Wh, remplacé au catalogue actuel par le Giant Stance E+ Pro 0 2021 que vous retrouvez à 5250€ avec une batterie de EnergyPak Smart 625Wh. Rien de grave pour le test, dans la mesure où il s’agit bien du même châssis.

Lorsque qu’on lit les conditions d’utilisation, on mesure que le rédacteur a poussé le vélo dans ses retranchements. En effet, il ne lui a rien épargné, entre les spéciales Enduro, les transports de charges lourdes pour aller shaper en forêt, ou encore le fait de tirer les copains en vélo musculaire avec des sangles. Peu importe, le Stance E+ Pro a plus que résisté à ces traitements. Après tout, dans VTT, il y a « Tout terrain » non ?

S’il est un domaine dans lequel la gamme Giant se distingue des autres marques, c’est bien au niveau de la commande des modes d'assistance, accrochée au cintre. Quand il évoque la commande RideControl, il écrit « On ne glisse pas… même avec les mains humides. Tout est indiqué par LED, sans jeu de couleur spécifique, et ça fonctionne très bien même en cas de forte luminosité. » C’est donc simple et efficace. Que demander de plus ?

Au moment d’évoquer le comportement en tout terrain, il souligne la parfaite adaptation de la Tige de selle Giant Contact Switch 150 par ses mots : « …au moment de basculer dans la pente, les 150mm de la tige de selle nous permettait de nous placer allègrement parmi les difficultés. »

Un Vélo à Assistance Electrique, c’est un vélo, mais c’est aussi un moteur et sur ce plan aussi le Stance E+ a rempli son contrat avec une mention spéciale silence : « On se souviendra aussi que le bruit du moteur sera resté modéré, n’entrainant aucune gêne auditive. »

Concernant l’autonomie, on mesure que le vélo n’a pas été épargné puisqu’il lui est arrivé de subir des sorties complètes avec l’assistance maximale. « Nous avons pu atteindre jusqu’à 870m de dénivelé positif sur 32km intégralement en mode power. Un résultat tout à fait honorable pour une batterie de 500Wh. Enfin nous n’avons jamais rien eu à redire quant à la réactivité de la motorisation qui n’engendre ni temps de latence, ni brutalité. » C’est en effet le gros avantage du système SyncDrive Pro qui est très progressif et puissant à la fois. Plus d’explication à ce sujet ICI.

La Stance est ultra-polyvalent

L’utilité d’un test longue durée étant d’éprouver le Vélo à Assistance Electrique Giant sur une longue période, le rédacteur livre son verdict avec les mots suivants : « La qualité de ce vélo est impressionnante, et nous n’avons pas eu d’entretien à réaliser…Le cadre ne souffre d’aucun gros éclat et lorsqu’on démonte les roulements, les biellettes et toutes autres visseries, on prend conscience que cet e-bike a été conçu pour durer. »

Enfin, nous tenions à remercier Mickaël du magasin Giant Store Annemasse qui a reçu le testeur journaliste pour le démontage final. En effet, quoi de mieux que de démonter totalement le vélo pour mesurer quels éléments ont véritablement souffert ? Verdict : à part la fourche qui avait besoin d’une bonne révision (normal au bout de 638km), tout le reste était en parfait état de fonctionnement. Vous l’avez compris, ce Stance E+ Pro a passé avec brio le test longue durée !

Nous ne pouvons que vous conseiller la lecture des 4 pages de ce numéro 23 de E-bike, disponible en kiosque en ce moment.

Pour tout savoir de la gamme Stance E+ Pro, c’est ICI.

.

Partager

Produits concernés